Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Conseiller municipal à ANNECY et communautaire au GRAND ANNECY (Commune déléguée d'Annecy-le-Vieux)

Blog de Jean-Jacques PASQUIER

Conseiller municipal à ANNECY et communautaire au GRAND ANNECY (Commune déléguée d'Annecy-le-Vieux)

"Les bans publics" à Annecy-le-Vieux

com
Je soutiens le couple Martinez, habitants d’Annnecy-le-Vieux, légalement mariés en notre Mairie et dont la femme, de nationalité vietnamienne, est aujourd’hui menacée d’expulsion. Leurs démarches se sont toujours inscrites dans un respect scrupuleux du cadre légal et ces concitoyens ne souhaitent que vivre paisiblement ensemble. Autre conception du romantisme, et même de l’humanisme sur Annecy-le-Vieux, que celle de Georges BRASSENS évoquait dans sa chanson « Les bancs publics ». Résumé des faits ci-dessous que nous transmet RESF. Que l'idéologie fasse afin profil bas sur notre commune pour laisser place enfin à plus d'humanité et de bon sens.

JJP

Rappel des faits (d’après un courriel de RESF) :

Thi Thu Hong Huynh, épouse Martinez depuis le 3/11/07 ; en centre de rétention le 15:01, puis assignée en résidence depuis le 21/01, aujourd’hui hospitalisée pour grave dépression.... L’avion pour l’expulser devait partir de St-Exupéry jeudi 24 janvier 2008 à 13H50 pour Hanoï. La mobilisation conduite par RESF 74 devant la préfecture ce jour-là a permis d’éviter la séparation pour l’instant.

Thi Thu Hong, vietnamienne de 28 ans, est arrivée régulièrement en France en septembre 2005.Le 22 octobre, elle épouse l’homme de nationalité française qu’elle avait rencontré au Vietnam. Une carte de séjour lui est alors délivrée par la préfecture de Lozère ; puis renouvelée jusqu’au 23 novembre 2007.La vie conjugale s’est dégradée, Thi Thu Hong est chassée du domicile par son mari. Elle divorce.

Elle déménage en Haute-Savoie, et tient au courant les différents services des étrangers compétents. Mais le 24 juillet 2007, Le préfet de Haute-Savoie refuse un renouvellement de son titre de séjour ; et lui demande de quitter le territoire.Thi Thu Hong entame des démarches administratives pour pouvoir rester, mais elle est placée en rétention le 6 octobre 2007. Elle obtient finalement une assignation en résidence chez son nouvel ami, avec lequel elle vit maritalement depuis fin 2006. Comme on le lui a demandé, elle pointe une fois par jour au commissariat d’Annecy.
Pendant cette période, elle se remarie le 3 novembre 2007 à la mairie d’Annecy le Vieux de Bernard ACCOYER.
Le préfet est informé., Elle demande un nouveau titre de séjour. Elle refuse donc logiquement de repartir pour le Vietnam le 13 novembre 2007, elle en est avertie d’ailleurs que le 7, soit 4 jours après son mariage.Le 15 janvier, les gendarmes sont venus la chercher, et amenée au centre de rétention de Lyon St-Exupéry.Son mari est consterné. Le 21 janvier, le tribunal administratif décide sa sortie du CRA, et demande une nouvelle assignation à résidence. Mais à bout de forces physiques et psychologiques, dans un état d’incompréhension totale de ce qui lui arrive, Thi Thu Hong est aujourd'hui hospitalisée pour une grave dépression.

Plusieurs questions se posent :
 est-ce qu’une femme d’origine étrangère n’a pas le droit de divorcer quand elle est malmenée par son mari ?? et n’ai encore moins le droit de se remarier ??
 est-ce que M. ACCOYER cherche à faire disparaître les traces d’un mariage "embarrassant" pour son image aux yeux de ses amis UMP ???
Toujours est-il que la politique de ce gouvernement s’échine encore à vouloir briser des vies, pour satisfaire aux quotas imposés par un chef d’état assoiffé de voix d’électeurs d’extrême droite.
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article