Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Conseiller municipal à ANNECY et communautaire au GRAND ANNECY (Commune déléguée d'Annecy-le-Vieux)

Blog de Jean-Jacques PASQUIER

Conseiller municipal à ANNECY et communautaire au GRAND ANNECY (Commune déléguée d'Annecy-le-Vieux)

Respirez, allez au marché

com
Petite détente de campagne.
 
Le déballage hebdomadaire de victuailles connaît depuis quelques semaines des visiteurs inhabituels. De ceux qui ne viennent pas pour acheter les légumes de la semaine, mais pour conquérir la confiance de leurs concitoyens en prévision des élections municipales. Ce 6 février, les compagnons de Jean-Jacques Pasquier,  le gaucho de service côtoyaient, Yves Mollier-Pierret, le centriste bon teint. Tous interpellaient les chalands amusés, effarouchés, curieux ou réfractaires à toute approche. Vers 10H30, les partants pour la mairie d’Annecy-le-Vieux, laissent la place à Alain Bexon et sa suppléante Bénédicte Schneider. Ce candidat tendance UMP tracte en prévision des élections cantonales à Annecy nord-est qui se dérouleront le même jour que les municipales.
 
Le marché du mercredi c’est aussi un lieu de rencontres pour qui n’a rien d’autre à proposer que sa présence. Les fidèles s’y rendent pour s’approvisionner, mais   espèrent secrètement repérer un visage connu qui se prêterait volontiers à un taillage de bavette en règle. C’est sans doute le produit le moins cher de la place, qui déploie autant de vertus pour le moral que le contenu de son cabas. Madame Michut et Monsieur Durand ne s’en privent pas. Sans texto, sans agenda électronique ou papier, ils finissent toujours par trouver à qui parler du temps qu’il fait, de la rhino des enfants, du projet de vacances, de la  politique ou des nouvelles tristes qu’on taira ici. 
Ce mercredi, un cercle d’hommes a tenu un bon moment l’entrée de l’allée. Ils   portent la bonne parole pendant que les femmes portent les paniers à provisions... Tiens voilà une copine qui a séché les cours de gym ces derniers temps. Il faut la ramener dare-dare vers notre champ d’exercices communs afin de s’encourager mutuellement dans les longues séries d’abdos- fessiers. Les magazines, que bien sûr on ne lit que chez le coiffeur ou chez le dentiste,   préviennent qu’il y a urgence à se préparer pour les tenues de printemps. . 
Preuve, les primevères débarquent, mine de rien, à 2,50 euros pièce.
En revanche les oranges  « maltaise » de Tunisie à 4 euros les trois kilos , pur produit d’hiver maintiennent toujours leur place sur les étals.
À part ça ce marché tient haut la barre des prix. Une habituée confirme qu’elle s’y approvisionne par commodité, mais que certains tarifs sont plus élevés que dans les magasins spécialisés ! Annecy-le-Vieux paie cher sa réputation de commune résidentielle à bon pouvoir d’achat.  
 
Deux marchands se démarquent dans cette petite communauté assez invariable. L’un vend des produits de Bretagne : far, galettes, sel de Guérande, crêpes, andouille. L’autre des produits du sud : huile d’olive, gâteaux secs aux amandes, fruits confits. Ha ! Les souvenirs de vacances ! J’en prendrais bien une petite tranche tout de suite. Celle du nord ou celle au sud ?
Cette semaine, un marchand de casseroles a fait le voyage vers Annecy-le-Vieux. Des ustensiles haut de gamme pour les gourmets aussi sensibles au contenant qu’au contenu. Une dame convoite ces bijoux de cuisine, mais attendra un peu : «  je me les ferais offrir pour mon anniversaire». À chacun ses gâteries. 
 
Clémentine Lepanier
 
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article