Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Conseiller municipal à ANNECY et communautaire au GRAND ANNECY (Commune déléguée d'Annecy-le-Vieux)

Blog de Jean-Jacques PASQUIER

Conseiller municipal à ANNECY et communautaire au GRAND ANNECY (Commune déléguée d'Annecy-le-Vieux)

Le logement social : préoccupation permanente des ancileviens

com
À la sortie de l’école, à la caisse du super marché, qui n’a pas entendu des personnes évoquer l’éloignement de leurs enfants pour cause de cherté et plus grave de la rareté des logements ?
Dans le bassin annecien, la situation reste tendue en dépit de l’effort accompli par certaines communes. Il a fallu que le MEDEF donne l’alerte pour que les élus prennent conscience de la réalité et surtout des conséquences de ce manque sur l’économie locale. 

Les salariés quittent la région faute de pouvoir s’y loger à un prix correspondant à leurs revenus. Compte tenu de la pression démographique et de la courbe sans cesse croissante des prix de l’immobilier, le fossé entre l’offre et la demande ne cesse de se creuser. 
Annecy-le-Vieux a sa part de responsabilités dans cette réalité non satisfaisante. Le maire sortant s’abrite derrière la loi SRU pour clamer qu’il est dans les clous. En effet dans le décompte des 20 % de logements sociaux rendus obligatoires sont comptabilisés les résidences étudiants, les foyers de personnes âgées. Il s’est abrité derrière ce texte pour construire très peu de logements locatifs aidés, qui pourraient nuire à l’image de la commune. 
Or comment maintenir une mixité sociale, une activité dynamique, sans encourager aussi ce type d’habitation. Un enseignant qui débute, une jeune infirmière,  un postier ne peut accéder à la location traditionnelle et encore moins à la propriété dans les conditions actuelles. Faut-il les repousser loin d’Annecy-le-Vieux leur faire parcourir des kilomètres, encombrer les routes, polluer l’ air pour qu’ils viennent assurer les services dans la commune ? 
Nous pensons qu’il est de notre responsabilité, presque un devoir moral, dans une commune prospère, de tenir compte des besoins et de la réalité de toute la population.
Pas question de créer de vastes programmes, mais de réserver dans chacun des logements locatifs, locatifs sociaux et des accessions à la propriété aidées et traditionnelles ainsi que des résidences pour les personnes âgées.
Cette volonté s’appliquera particulièrement bien dans le quartier écologique. La conception des bâtiments tiendra compte des connaissances les plus fines en matières de matériaux durables et surtout économes dans l’utilisation afin que les charges ne grèvent les budgets. Nous veillerons aussi à ce que des services
généraux aient leur place comme les garderies, des organisations d’accompagnement des enfants à l’école, services médicaux et transports en communs afin de faciliter la vie quotidienne de tous. 
Nous mettrons en place une organisation qui responsabilisera les locataires à la bonne tenue des locaux livrés et éviter toute dégradation des biens.

Nous constituerons des réserves foncières afin de les transmettre dans des  conditions avantageuses aux aménageurs afin qu’ils baissent le coût de la construction.
 
L'équipe Valeurs et gouvernance.
 
 
 
 
 
 
 
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article