Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Conseiller municipal à ANNECY et communautaire au GRAND ANNECY (Commune déléguée d'Annecy-le-Vieux)

Blog de Jean-Jacques PASQUIER

Conseiller municipal à ANNECY et communautaire au GRAND ANNECY (Commune déléguée d'Annecy-le-Vieux)

+3,8% d'impôts locaux: décryptons ensemble...

com
La politique est un art. A part entière. Plaît-il? Alors explication de texte. Le temps n'est pas encore venu où, à l'instar de nos voisins helvétiques, rompus à l'exercice de la démocratie, les collectivités territoriales proposeront de soumettre au référendum les augmentations d'impôts. Rien de tel dans les propositions du comité Balladur que je viens lire... Comment obtenir une hausse régulière d'impôts? Voici une façon de faire. Ce n'est pas la gouverance que nous préconisons...

Précepte N°1: une augmentation d'impôts bien sentie se doit d'être inodore (et, a priori, indolore).
Vous annoncez qu'elle va faire à peine mal, de l'ordre de 5% lors du débat d'orientation budgétaire et vous laissez l'opposition se faire les dents. Vous vous arrangez ensuite pour tailler à la hâche les dépenses afin que l'on s'éloigne bien des chiffres annoncés par l'opposition. Chiffres qui varient, opposition par trop critique: tout ça pour ça.

Précepte N°2: d'un nuage de fumée épaisse, tu les enfumeras.
Vous présentez le budget sous sa forme la plus austère (présentation par Nature et non par fonction; bien que cela soit obligatoire selon la M14 pour les villes de plus de 10 000 habitants) et éviterez de parler de l'augmentation réelle de la facture pour l'ancilevien qui approchera plutôt les 10%.

Précepte N°3: De toute méconnaissance de l'opposition tu te gausseras publiquement.
Ayant pris soin de leur laisser éplucher les dossier en des temps réduits au maximum (envoi d'un dossier sommaire 7 jours au préalable; questions à formuler par écrit 5 jours avant, soit moins de 48H00 pour analyser; envoi du dossier complet 24H00 avant la séance), tu pourras tranquillement contenir tes opposants à l'aide de notes précises préparées par un personnel nombreux et compétent.

Précepte N°4: Sur l'idée que l'on se fait de toi tu vogueras paisiblement.
Grand pourfendeur des hausses d'impôts de tous crins, de l'Agglo aux communes voisines, jamais personne ne pensera que votre municipalité est la première bénéficiaire de ces mêmes hausses que vous critiquez (le reversement de l'Agglo représente 44% de nos Impôts et taxes et n'a cessé de croître depuis sa création en 2001). Je rappelle que dans l'exercice intellectuel, le contribuable reste le même...

Ci-dessous, un graphique vous indiquant l'évolution constante depuis 2001 de nos recettes fiscales
(données éparses rassemblées par mes soins, 2006 basé sur les prévisions du BP):
Impôts locaux d'Annecy-le-Vieux en bleu,
Dotation de Solidarité Communautaire de la C2A en jaune
Attribution Compensatoire de la C2A en rouge

Et le tour est joué. Pour une hausse d'impôts, on ne va pas sortir le grand jeux! Avec des subventions aux associations sportives en baisse de 50%, on parvient à équilibrer le tout.

C'est le poids des 5 millions du parking qui pèse sur nos finances et nous oblige à augmenter les impôts. Eric, avec force arguments, a proposé de recourir à l'emprunt (le taux directeur de la BCE venait de baisser d'un point), mais nous n'avons pas droit au chapitre. D'autres réductions drastiques des investissements vont suivre. Ainsi l'aménagement du Petit port, qui faisait consensus, réduit de 2,8 à 1,5 millions (en ne laissant que la piste cyclable pour laquelle nous nous sommes engagés auprès du SILA). L'équilibre budgétaire à Annecy-le-Vieux est devenu un exercice délicat, qu'on se le dise. Nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

Ancileviennes, Ancileviens, ce parking est votre calice d'amertume. Vous le boirez jusqu'à la lie!

Il y a pourtant d'autres modes de gouvernance, avec plus d'honnêteté intellectuelle et de transparence. Les choix et alternatives, face à une problématique, peuvent être débattus, pour peu que l'on assume ses orientations politiques. Nous proposons de gouverner autrement.

A très bientôt,

JJP
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article