Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Conseiller municipal à ANNECY et communautaire au GRAND ANNECY (Commune déléguée d'Annecy-le-Vieux)

Blog de Jean-Jacques PASQUIER

Conseiller municipal à ANNECY et communautaire au GRAND ANNECY (Commune déléguée d'Annecy-le-Vieux)

L'école du Chef-Lieu est vendue

com

Le conseil municipal d'Annecy-le-Vieux, comme nous l'annoncions depuis le mois de Juin 2010, a vendu de gré à gré l'école du Chef-Lieu, au tarif fixé par France Domaine. L'acheteur n'est autre que Laurent PETIT (et sa compagne Martine COIN), propriétaires du proche et bien connu restaurant LE CLOS DES SENS, pour la somme de 1 056 000 €.

P1040019.JPG

 

Ces derniers mois, nous avons à plusieurs reprises rappelé notre attachement à la conservation du patrimoine ancilevien, notamment pour proposer que ce bâtiment puisse être dédié, par exemple, à l'école de musique ou tout autre projet permettant d'en préserver l'esprit. Nous avons également suggéré un bail amphytéotique, plutôt qu'une vente. En vain.

M. Laurent PETIT, interpellé par nos propos dans l'Essor du 17 juin et sans doute un peu surpris du peu d'informations dont nous disposions, a tenu à nous rencontrer en octobre pour nous présenter avec franchise et ouverture son projet. Celui-ci s'appuie sur une solide dimension humaine, économique et culturelle qui valorise l'image de notre ville. M. PETIT nous a évoqué son plaisir à côtoyer cette vive vie scolaire pendant tant d'années et sa volonté d'en conserver l'esprit dans son idée d'une école de cuisine. Sa franchise et son dynanisme nous ont invité à apporter notre soutien à l'esprit de ce projet, qui participe d'une logique de développement durable de notre commune que nous appelons de nos voeux.

Lors de ce conseil municipal, nous aurions pu camper sur notre opposition de principe à la vente du patrimoine communale, qui reste un axe fort de notre ligne politique, mais n'aurait pas influé sur le cours des choses. Nous avons fait le choix, en connaissance de cause, de saluer la démarche d"ouverture cosntructive d'un restaurateur, à l'écoute des attentes des Ancileviens. Il nous fallait cependant argumenter cette position vis à vis des administrés de la commune, dans la même logique. C'est chose faite. Nous restons à votre disposition pour en débattre plus avant. A très bientôt.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article